Rénover le dialogue social

RÉNOVER LE DIALOGUE SOCIAL

Donnez votre avis

Le dialogue social s’est progressivement complexifié dans l’articulation des niveaux (entreprise, branche, interprofession) et dans la portée des accords. Les instances représentatives du personnel se sont multipliées : comité d’entreprise, comité d’établissement, comité d’hygiène de sécurité et des conditions de travail, comité central d’entreprise, comité de groupe, comité de groupe européen. Une entreprise a aujourd’hui autant d’interlocuteurs que d’instances représentatives du personnel, ce qui complique fortement le dialogue social, notamment dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emploi. Enfin la faible représentation syndicale favorise le syndicalisme politique alors que l’économie a besoin d’un syndicalisme d’adhésion constructif, force de proposition et plus démocratique. Nous devons créer les conditions pour que l’objectif premier soit la pérennité de l’entreprise et donc de l’emploi, et pour cela dynamiser la représentation du personnel.

social

Pour mettre fin à l’intox, je partage !

Partager cette pagePartagerTweeterPartager

Je rejoins
un comité.

Je m'abonne
à la newsletter.

Je fais un
don !