Force Républicaine

Ruralité

La vraie inégalité qui mine la République est l’inégalité territoriale. Comment pouvons-nous mettre chaque Français sur un pied d’égalité si, selon son lieu d’habitation, il n’a pas accès aux mêmes opportunités ? Les territoires ruraux sont les premiers territoires abandonnés de la République. Ces territoires, je les connais comme aucun autre candidat à l’élection présidentielle ne les connaît.

Depuis une dizaine d’années, j’ai vu la situation de nos territoires se dégrader. La concentration des populations et des richesses vers les grandes métropoles s’est accélérée. La fracture territoriale n’a jamais été aussi profonde. Elle oppose les territoires urbains riches et dynamiques aux territoires ruraux et péri-urbains pris dans une spirale de paupérisation. Avec cette fracture territoriale, c’est l’unité même de la France qui est menacée.

A côté des villes où se concentrent l’activité économique et les ressources, on ne peut pas accepter que s’étendent des territoires vidés de leurs emplois, désertés par les services publics, privés du soutien de l’Etat, laissés seuls face aux détresses sociales. Nos élus territoriaux font un travail formidable. Mais ils sont laissés en première ligne face à la dégradation économique et sociale…

La ruralité est une chance. A nous de revaloriser ces territoires, de les animer et de les faire gagner en attractivité. C’est un enjeu social, humain et économique majeur pour notre pays.

Les propositions
Gagner en attractivité
  • 1
    Garantir un déploiement du numérique à l'ensemble des français en très haut débit d'ici à 2022.
  • 2
    Doter la France d'une structure qui coordonnera et mettra en œuvre un plan national de revitalisation de la ruralité.
  • 3
    Services publics: poursuivre l'ouverture de maisons de services au public (MSAP), en s'appuyant notamment sur les communautés de communes (en milieu rural).
  • 4
    Services marchands: revoir en profondeur le dispositif et les critères des Zones de Revitalisation Rurale (ZRR) afin de gagner en lisibilité et en efficacité.
  • 5
    Services de santé: adapter le numerus clausus aux réalités régionales, améliorer la rémunération des médecins généralistes et poursuivre la création de maisons de santé pluri-professionnelles tout en s'assurant de leur fonctionnalité et de la simplification du cahier des charges.
  • 6
    Services de sécurité: mobiliser dans chaque intercommunalité des réservistes de la Gendarmerie nationale, placés sous l'autorité opérationnelle du commandant de brigade.
Développer et dynamiser l'économie locale
  • 7
    Réaffirmer la place de l'agriculture et de l’agroalimentaire au centre de l'économie en milieu rural en développant les filières, les industries de transformation des produits agricoles et forestiers.
  • 8
    Accompagner la création d'incubateurs et fixer à la banque publique d'investissement (Bpifrance) des objectifs de financement d'équipements agricoles et ruraux.
  • 9
    Mettre en place avec les établissements bancaires et la BPI un plan de soutien à l’économie rurale.
Investir dans nos campagnes
  • 10
    Inciter les régions à agir concrètement sur le cadencement des TER afin de faire le lien entre les bassins de vie et d'emploi.
  • 11
    Favoriser un plan d'investissement national dédié à la rénovation des infrastructures routières et à la création d'aires de stationnement consacrées au covoiturage.
  • 12
    Mettre en place et accompagner un programme national d'intervention en faveur de la requalification des centre-bourgs.
  • 13
    Investir dans les énergies "propres" et développer la production des énergies renouvelables là où c’est pertinent.
  • 14
    Revoir le dispositif et les critères des Zones de Revitalisation Rurale (ZRR) afin de gagner en lisibilité et en efficacité.
  • 15
    Maintenir le « dernier commerce » installé en milieu rural et développer des projets de commerce multiservices avec la Poste, les opérateurs téléphoniques et des acteurs publics et privés.
  • 16
    Bonifier le prêt à taux 0 (PTZ+) pour l’acquisition, dans l’ancien, de leur résidence principale par des salariés ou travailleurs indépendants s’installant dans ces territoires.
Adapter les normes aux territoires
  • 17
    Assouplir l'application des normes aux territoires ruraux avec un principe "d'adaptabilité" confié aux assemblées élues.
  • 18
    Remplacer le "plan local d'urbanisme" par un "plan local de ruralité".