Force Républicaine

Retraites

Les dépenses sociales représentent plus de la moitié des dépenses publiques, les retraites constituant le poste le plus important. Les réformes engagées ces dernières années ne suffisent pas à assurer l’équilibre de notre système par répartition et l’allongement de l’espérance de vie doit être pris en compte pour en assurer la pérennité et garantir le maintien du pouvoir d’achat des retraites.

Je relèverai l’âge de la retraite à 65 ans, parce que seul cet effort permettra de redonner des marges de manœuvre à notre système de protection sociale et de contribuer à diminuer les charges pesant sur les entreprises et les salariés. Je prendrai en compte la situation des personnes ayant commencé à travailler jeunes et justifiant de longues durées de cotisation. Je pourrai ainsi revaloriser les petites retraites et les petites pensions de réversion.

Je veux, avec l’ensemble des forces politiques, économiques et sociales de notre pays, refonder ensemble et de manière progressive notre système de retraite, afin de le rendre plus lisible et plus juste.

Les propositions
Pérenniser notre système de retraite
  • 1
    Faire passer progressivement l’âge légal à 65 ans. Le dispositif de départ pour carrières longues sera également progressivement étendu pour permettre aux personnes ayant commencé à travailler jeunes de prendre leur retraite dès 63ans. L’âge maximal du taux plein sera maintenu à 67 ans.
  • 2
    Poursuivre l'harmonisation des règles entre les régimes publics et privés. S’agissant des régimes spéciaux d’entreprises, les nouveaux entrants seront affiliés au régime général.
  • 3
    Abroger le compte pénibilité inapplicable car trop complexe. Traiter la pénibilité par l'amélioration des conditions de travail, une politique de prévention plus ambitieuse et une prise en compte de la situation réelle des salariés notamment à travers un examen médical individuel, permettant une meilleure reconnaissance de l’incapacité au travail et de l’inaptitude.
  • 4
    Augmenter les pensions de base de plus de 300€ annuels pour les petites retraites, c'est-à-dire les personnes ayant un montant global de pension de moins de 1.000€.
  • 5
    Revaloriser les petites pensions de réversion de 10%, ce qui bénéficiera à plus de 300 000 veuves et veufs.