agriculture

agriculture

POUR UNE AGRICULTURE FRANÇAISE FORTE ET CONQUERANTE

consulter les propositions détaillées
La situation de détresse de l’agriculture française est un crève-cœur. Les prix baissent, les revenus sont insuffisants et nos positions se dégradent. Pourtant, nous avons tout pour réussir !

A vous qui êtes agriculteur, je veux redonner les moyens de vivre dignement de votre activité.
Je veux aussi que la France redevienne la première puissance européenne en la matière.

1. Reconnaître les agriculteurs comme des entrepreneurs à part entière

Le droit de l’entreprise agricole vous impose des complexités juridiques, fiscales, comptables, qui ne sont pas le droit commun. Rien ne justifie que les règles soient plus complexes pour l’agriculture que pour les autres secteurs.
C’est pourquoi, je souhaite :

  • Simplifier drastiquement le droit des entreprises agricoles pour laisser les agriculteurs choisir librement la forme juridique de leur entreprise.
  • Instaurer un sursis d’imposition lors de la transmission de la PME aux descendants.
  • Réduire de 40 milliards les charges et impôts pesant sur toutes les entreprises et donc les entreprises agricoles.

2. Libérer les agriculteurs du carcan des normes

La France s’est voulue, depuis plusieurs années, le bon élève de l’Union Européenne en sur-transposant les règles et normes européennes. Comment ne pas comprendre votre exaspération quand vous découvrez que des produits phytosanitaires interdits en France sont autorisés en Europe ?
Je m’engage à vous redonner de la liberté et à prendre les mesures nécessaires :

  • Supprimer de notre Constitution un principe de précaution dévoyé et arbitraire.
  • Abroger par ordonnance toutes les normes ajoutées aux textes européens.
  • Rendre obligatoire l’évaluation, par une étude d’impact, des conséquences de toute décision publique, y compris en matière de politique sanitaire et environnementale.

3. Partager la gestion du risque

Alors que l’exposition aux risques s’accroît avec la globalisation des marchés agricoles, la variabilité des cours, la fréquence des aléas climatiques, les politiques publiques abandonnent les outils de régulation ! La protection des agriculteurs n’a jamais été aussi faible.
Je propose ainsi de :

  • Faire de la déduction pour aléa un « compte épargne aléa climatiques et économiques » alimenté librement pendant les années de bonne récolte, utilisable en cas de pertes d’exploitation, et très simple d’emploi. Lorsque l’agriculteur l’alimente, le montant est comptabilisé en charge et lorsqu’il le débloque, le montant est comptabilisé en produit. Mon objectif est que ce compte épargne représente, à terme, une année de récolte.
  • Transférer la couverture du risque climatique et les fonds qui permettent de la financer à un fonds de mutualisation géré par les agriculteurs.

4. Permettre aux agriculteurs d’augmenter leurs marges

A la fin d’une année difficile, non seulement certains agriculteurs ne gagnent même pas un 1 euro mais ils perdent de l’argent et s’endettent pour garder leur exploitation en vie.
Je m’engage à aider les agriculteurs à restaurer leurs marges et à conquérir des marchés :

  • Donner toute liberté aux agriculteurs de se regrouper en organisations de producteurs de taille significative, avec des démarches simples, pour mieux défendre leurs marges.
  • Encadrer par la loi la négociation des contrats, pour que la négociation entre les producteurs et les industriels rééquilibre la négociation entre les industriels et les distributeurs.
  • Soutenir les circuits directs de vente du producteur au consommateur en mettant en place un crédit d’impôt et des prêts d’honneur «circuits directs agricoles» sans intérêts ni garantie. Les produits vendus en circuit direct pourront aussi être vendus contre la remise de «chèques déjeuners ».
  • Améliorer la compétitivité hors prix des agriculteurs français en faisant apposer sur l’emballage de tous les produits alimentaires la mention claire de leur provenance et de leur lieu de transformation et en affichant sur l’étiquette des produits frais vendus en grande distribution le prix d’achat au producteur agricole.

5. Construire une politique agricole commune simple, ambitieuse et réactive.

La politique européenne agricole est en panne. La PAC entretient désormais un dispositif d’aides coûteux, inégalitaire, inefficace et si complexe que vous n’y comprenez plus rien ! Ainsi, je propose de :

  • Fonder une PAC 2020 sur la gestion des risques et sur le soutien à l’investissement.
  • Fixer au prochain ministre de l’agriculture comme priorité une participation active à la conception de la PAC, pour faire valoir notre conception de celle-ci.
  • Appliquer systématiquement la préférence communautaire pour que l’Europe défende les agriculteurs européens.
  • Faire une réforme drastique du droit de la concurrence.
  • Maintenir à l’euro près le budget de la PAC.

Enfin, il est nécessaire de faire en sorte que le prochain Président de la République veille toujours aux intérêts de la France, et à ceux de son agriculture, dans le domaine des relations internationales. Ainsi je m’engage à mettre un terme aux sanctions contre la Russie qui tuent un marché important sans aucun gain diplomatique.


6. Oser l’innovation

La France retrouvera son rang de 1ère puissance agricole en Europe si elle investit dans la recherche et le développement. Pour cela, je propose de :

  • Relancer des programmes de recherche et d’innovation pour l’agriculture de demain, notamment ceux concernant la génétique et l’agriculture 3.0.
  • Faire de chaque agriculteur un “paysan-chercheur” en profitant des avantages du “crédit impôt recherche” notamment sur le sujet des pratiques agricoles.

Retrouvez les propositions détaillées par bénéficiaires

Pour mettre fin à l’intox, je partage !

Partager cette pagePartagerTweeterPartager

Commentaires

  1. N’oubliez pas les entreprises du secteur agroequipement touchées de plein fouet par la crise agricole et solidaires des agriculteurs
    Des milliers d.emplois sont en jeu

    Comment meta

    code postal: 72550
    • Je dirai tout simplement BRAVO.
      Monsieur FILLON connaît nos problèmes et il n’aura la possibilité de nous aider que si il est ÉLU président
      Alors votée FILLON

      Comment meta

      code postal: 71220 la guiche
      • Il est bien de rétablir des équilibres,mais,il faut l’ élargir aux commerce en général ainsi qu’ à tous ce qu’il produit un équilibre économique. Mais,il est intéressant d’ assouplir les normes drastiques européennes .Une régulation s’ impose à tout niveau,il me semble .Partageons mieux et fidélisons les efforts productif essentiel à un pays fort.

        Comment meta

        code postal: 12320
      • Bonjour,
        Sur les normes il ne faut pas faire n’importe quoi. Je pense qu’on va sans doute trop loin notamment les OGM, mais la protection de l’environnement est aussi une problématique dont nous devons tenir compte: exemple la prolifération des algues vertes en Bretagne….
        Mieux Encadrer les contrats et protéger les agriculteurs sur les prix d’achats okay.
        Bouffer de la merde: moi je fais très attention à ce que j’achete et je me tourne de + en + vers le bio…
        La réforme de la Packard: bon courage.
        Réorienter les aides vers d’autres que les céréaliers me paraît indispensable.
        Empêcher les agriculteurs de se mettre la corde au cou en s’endettant de manière anormale également. Les prêts doivent être mieux surveiller.

        Comment meta

        code postal: 41200
      • Bonjour Monsieur,
        Pour une grande partie de vos propositions je reconnais que votre analyse est bonne a l’exception de celle sur les normes phytosanitaires.
        Il faut encourager l’agricul

        Comment meta

        code postal: 80230
      • A ce programme très complet, un point manque: que les agriculteurs conservent une protection sociale de bon niveau pour amortir les crise successives, protéger leurs familles et les dispositifs mis en place par la MSA pour aider au paiement des cotisations dans les périodes difficiles.

        Comment meta

        code postal: 31470
        • je pense que les fondements de la MSA seraient à revoir, car le “S” de social est un veritable affront pour nos agriculteurs.

          Comment meta

          code postal: 69840
    • Supprimer les normes c’est encore permettre de mettre n’importe quoi dans l’assiette des
      consommateurs, cela suffit, il faut pluôt promouvoir une autre agriculture. Il ne faut pas
      se contenter de donner du travail mais de voir à long terme quelle conséquence a ce travail.

      Comment meta

      code postal: 71310
        • Je pense aussi être bien heureuse, de vivre dans un pays doté de normes sanitaires strictes à l’égard des produits phytosanitaires dangereux autorisés ailleurs.
          Il est dangereux de vouloir s’aligner simplement sur les ce que font les autres. Voir le Bio low cost vendu en hypermarché qui provient du Maroc ou sont autorisés des produits interdits par la charte Bio Française.
          L’objectif devrait être de produire mieux, au lieu de produire plus.. réduire le gâchis est déjà un objectif ambitieux, en soi.
          les exemples sont trop nombreux pour les énumérer ici.
          Hormis cela, les autres sujets de ce programme, m’intéressent.

          Comment meta

          code postal: 77165
      • Les matières premières sorties ferme ( céréales –viande – lait –fruits — sont parfaitement analysées par des organismes officiel , l’agriculture n’est pas responsable de ce qu’en font l’agro alimentaire

        Comment meta

        code postal: 64310
    • A ce programme complet, j’ajouterais un point: maintenir une protection sociale en agriculture de bon niveau qui puisse aider les familles à amortir les chocs des crises successives et une organisation professionnelle et sociale, la MSA, gérée par les agriculteurs et à leur service.

      Comment meta

      code postal: 31470
    • Bravo … pour ce travail ! – je vais approfondir. Je ne suis pas agricultrice mais je vis en campagne dans un village qui a encore une église, une école primaire et UN commerce … Au fait au niveau agricole … la seule chose que j’ai à dire (mais c’est peut être dans votre programme) c’est d’interdire la vente de terres agricoles pour faire de l’habitat ou zone commerciales: il faut réfléchir au futur, re-densifier les zones d’habitats, préserver les zones potagères …etc… je vais lire le programme… en regardant ce matin F. Fillon sur BFM, je suis tombée d’accord avec ses dires … Encore Bravo !

      Comment meta

      code postal: 17770
    • Je suis presque d’accord avec les propositions émises assez cohérentes même si je préfère laisser quelques réflexions aux spécialistes sur ces questions agricoles..Mais je pense que ces propositions seront effectives et quand on reverra nos accords avec l’UE ce qui pour moi ne sera pas une partie de plaisir …Je le redis déjà sur d’autres sujets , faut-il sortir de “cette” Europe ? Nos agriculteurs payent trop les frais des incohérences de cette politique européenne. Il faut promouvoir , voir une refonte totale pour une autre agriculture . Pour ma part , j’ai choisi le bio depuis des années…Dans tous les cas , bon courage !

      Comment meta

      code postal: 92190
    • bonjour Mr fillon encore un politique qui oubli une profession sur la quelle tout le monde crache et s en fou .je suis infirmier liberal depuis 1984 et la reconnaisance et les augmentations (0.97 € ) en trente deux an .sans infirmier former corettement le système de sante vas rejoindre les pays les moins developper .A REFLECHIR ET NE PAS NOUS SOUS EVALUER

      Comment meta

      code postal: 38260
    • Bonjour, j’apprécie l’ensemble de votre programme plutôt libéral y compris le soutien de notre agriculture et de nos agriculteurs. J’ai aussi noté dans la partie environnement votre souhait de favoriser le développement des énergies renouvelables (et le nucléaire ce qui me parait nécessaire aussi) mais je ne vois rien sur la souffrance animale et le développement du bio notamment dans les cantines scolaires. Quelles mesures concrètes porterez-vous sur ces sujets ?

      Comment meta

      code postal: 83220
    • Quelle est la place de l’agriculture biologique dans ce programme ?

      Il me semble qu’elle est bien trop absente alors qu’elle est en forte progression et que les consommateurs sont de plus en plus demandeurs de produits biologiques, respectueux de l’environnement.

      C’est un formidable atout pour notre économie et notre commerce extérieur.

      Comment meta

      code postal: 34400
      • Bonjour,

        Le programme du candidat Fillon est excellent, toutefois quelques améliorations seraient envisageables concernant l’agriculture et en particulier l’élevage. Je tiens à préciser que dans le S0uest et notamment côté Pyrénées, les races à viande visent l’excellence en instaurant des AOCs (porc kintoa, porc noir de Bigorre, agneaux Barèges-Gavarnie, poulet du Gers, ect ….). Ces AOCs sont une garantie de qualité dont raffole les consommateurs et les éleveurs qui adhèrent VOLONTAIREMENT à ces chartes d’élevage très strictes (charte idoki au Pays Basque par expl.) n’ont aucun problème de débouchés contrairement à leurs homologues bretons dont l’activité s’apparente plutôt à de l’élevage industriel. Certes, dans ce domaine le bulletin de vote des consommateurs se trouvent dans leur panier de course, mais ne pourrait-on pas favoriser l’émergence et le développement de ces filières d’excellence synonymes de qualité plutôt que de quantité ?

        Comment meta

        code postal: 67207
  2. Bonjour, comment peut-on laisser l’agriculture s’effondrer au fil des ans alors que la France possède tous les atouts pour devenir une puissance agricole mondiale ? Le pouvoir politique et les agriculteurs eux-mêmes ont leur propre responsabilité. Il faut déréguler le système, imposer la rigueur et la qualité, créer des marques commerciales mondiales et développer des réseaux de distribution dynamiques.
    Je peux citer un exemple de réussite agricole des 20 dernières années avec la filière Comté.
    Bonne chance.

    Comment meta

    code postal: 78750
  3. L’agriculture française souffre surtout de sous investissement. Nos voisins ont désormais un appareil productif plus performant que le notre. Des exploitations plus grande, des techniques plus moderne, un accès plus simple aux marchés que se soit pour l’investissement ou pour les débouchés. Nos agriculteur produisent plus cher et moins bien que leurs concurrents.
    Votre programme a au moins le mérite de transformer l’exploitation agricole en entreprise. N’est il pas trop tard ?

    Comment meta

    code postal: 26410
    • Les agriculteurs sont déjà des entrepreneurs à part entière,mais ils subissent plus que tout autre les effets pervers de l’économie capitaliste et les dérèglements mondiaux
      validé par Bruxelles.C’est la seule activité économique actuelle en France qui ne vie que par des subventions de l’UE ou de l’état,alors qu’ils devraient pouvoir vivre de leur activité avec des prix correctes.Le Tafta qui finira par ce faire provoquera encore plus de
      mondialisation et de problèmes pour notre agriculture,élevage et viticulture avec une disparition progressive de notre structure d’appellation protégé aoc et autres.Il y a encore beaucoup de travail et d’angoisse pour notre monde rural,les politiques actuelles sont trop velléitaires pour nous sortir du piège.
      Pensons avant tout au près de 200 des leurs qui mettent fin à leurs jours …..

      Comment meta

      code postal: 72500
    • Ce qui serait peut-être intéressant, serait de relancer l’agriculture vivrière; de petites exploitations 3 à 10 ha pas plus de 20 à 30 bovins mais avec des circuits de distribution beaucoup plus libres et moins encadrés pour le commerce, et favoriser les coopératives. Le but serait de reprendre possession des terres abandonnées et de pouvoir repeupler les campagnes avec retour d’artisans, des écoles, des médecins et spécialistes, le service à la personne etc.

      Comment meta

      code postal: 23250
      • Tout à fait d’accord !
        Je suis favorables aux circuits de distribution courts, que j’encourage personnellement en me fournissant chez les agriculteurs bio ou les artisants locaux de préférence. Il nous faut une politique agricole qui favorise l’agriculture biologique et interdise l’usage des pesticides, herbicides, OGM, tec… qui compromettent notre santé et celle de nos enfants. C’est une question de santé publique et de survie de notre planète. Il nous faut retrouver une terre vivante.

        Comment meta

        code postal: 78580
      • Tout à fait d’accord !
        Je suis favorables aux circuits de distribution courts, que j’encourage personnellement en me fournissant chez les agriculteurs bio ou les artisants locaux de préférence. Il nous faut une politique agricole qui favorise l’agriculture biologique et interdise l’usage des pesticides, herbicides, OGM, etc… qui compromettent notre santé et celle de nos enfants. C’est une question de santé publique et de survie de notre planète. Il nous faut retrouver une terre vivante.

        Comment meta

        code postal: 78580
  4. – chèque déjeuner : tb
    – que les étables soient propres
    – étiquettage dans la grande distri : signaler vache à lait et vache à viande
    – la France est la plus grande superficie dans les pays d’Europe ce devrait être un critère dans la pac au lieu des quantités ou du rendement
    – des pdts phytosanitaires interdits en France et autorisés ailleurs ce n’est plus de la pac dans ce cas
    – au lieu de tout exporter et importer : acheter tout en interne d’abord céréale et viande
    – si françois hollande va en chine et que tout est fermé il se fait avoir
    – la Russie est plus près de l’Europe donc les couts de transports sont moindres
    – dans la grande distribution : étiqueter en disant vache à viande vache à lait

    Comment meta

    code postal: 42430
  5. Il faut que les Français reprennent confiance dans les agriculteurs pour les défendre . Pour cela il faut que les agriculteurs cessent de polluer la terre et l’eau. Il est temps de soutenir une agriculture durable et responsable et de cesser d’aider une agriculture folle, incapable de créer des emplois mais capable d’empoisonner la population.

    Comment meta

    code postal: 30450
    • A propos des produits phytosanitaires:quelles solutions de subtitution proposez-vous. Les premiers empoisonnés sont les agriculteurs eux-mêmes.Exemple: comment proposez vous de lutter contre la flavescence dorée qui ravage les vignes?N’oublions pas que lagro-alimentaire est destinée à combattre la faim dans le monde.
      GW, ingénieur agronome

      Comment meta

      code postal: 71640
  6. Bravo pour vos idées. Aidez nos agriculteurs, nous avons besoin de leurs produits, une de nos richesses l’agriculture

    Comment meta

    code postal: 72300
  7. Une fois de plus, un programme agricole bien fade et pas à la hauteur de ce qui est nécessaire.

    – Instauration d’une caisse de compensation destinée à soutenir “les petits agriculteurs”.
    Je dis bien “petits agriculteurs”.
    Par soutenuir, j’entends ….. 1 reversement chaque TRIMESTRE de 90% des fonds récoltés.
    Les 10% restants pouvant aller compléter les retraites agricoles etc ….
    Cette caisse alimentée par les grandes surfaces de la distribution avec un mécanisme très simple d’une taxe de 5% à 10% sur le chiffre d’affaire de certains produits (lait, viandes, poissons, fruits et légumes, oeufs, fleurs et végétaux) si des produits d’origines étrangères sont mis en concurrence sur les étales avec les produits nationaux.
    C’est le prix du maintien de ce monde agricole nécessaire et surtout vital à notre population.

    – Insaisissabilité de tout bien d’un exploitant agricole en dessous d’un certains seuil lui permettant de se relancer.
    Exemple : On interdit TOUTE saisie en dessous de 2 fois la SMI ainsi que le matériel nécessaire à son exploitation et SURTOUT son logement. Il faut permettre à un agriculteur de pouvoir se relancer. En France on a la très mauvaise politique du “tu réussis ou tu crêves”. De plus on détruit CES forces. C’est absurde.

    – Franco de TVA pour les achats de matériels pour les petits agriculteurs (avec un limite en montant annuellement afin d’éviter toute dérive).

    – OBLIGATION sur toutes les communes de laisser une place sur les marchés pour les agriculteurs voulant vendre directement sur les marchés. Règles sanitaires allégées sur les marchés.

    – Charges sociales agricoles : Pour les “petits agriculteurs” payable suivant le principe de l’auto-entrepreneur.

    A minima c’est un tel traitement de choc qu’il faut pour protéger nos “petits agriculteurs”.

    Comment meta

    code postal: 31340
    • un systeme simple

      tous les chefs d entreprise agricole et leurs conjoints relevent de la CMU

      On finance la mesure en supprimant les aides agricoles ( on supprime toutes les aides et les charges pour le meme montant)

      La MSA ne conserve que les emplois salariés

      de facto … les MSA vont pouvoir reduire leurs frais de fonctionnement

      tous les agriculteurs auront une protection sociale

      les gros perdent beaucoup de prime et conserve les charges des salariés agricoles

      les petits peuvent vivre … de leur travail

      Comment meta

      code postal: 76000
  8. L’agriculture française souffre de plusieurs maux dont le premier est le système productiviste cher à la droite et au libéralisme. On produit n’importe quoi, sans tenir compte des besoins réels, et surtout en très grande quantité. Cela conduit au désastre et votre programme ne va qu’en amplifiant ce phénomène.
    Supprimer les normes conduit inéluctablement à ce qui se fait déjà, on empoisonne lentement le consommateur. Les nitrates, l’atrazine, la canthaxantine, j’en passe et des meilleures !!
    Le français de base, à moins d’avoir un doctorat en chimie, ne peux matériellement pas voir ce qu’il ingère comme cocktail de produits chimiques.
    Commençons à travailler intelligemment et redevenons ce que notre pays n’aurait jamais du cesser d’être. Un lieu d’excellence où il fait bon vivre et où les gens montrent la voie. Et non pas une course à l’échalote au moins disant comme tout le monde veut le faire actuellement. Evidemment, mon texte ne va pas plaire à l’ANIA, la FNSEA, autres Crédit Agricole et consorts… Et certainement pas à la droite que vous représentez, Monsieur FILLON !! Je vous invite donc à zapper consciencieusement ce message. Notez que mon texte respecte la syntaxe française et est écrit par un simple petit artisan du fin fond du Périgord…

    Comment meta

    code postal: 24200
  9. l’agriculture est en panne mais avez-vous pensé à ne produire que ce dont nous avons besoin sur notre territoire . les agriculteurs pourraient avoir des filières courtes vendre directement à la ferme ou sur des marchés Il faut revoir tout le secteur du producteur au consommateur ne plus se laisser dicter des contraintes par une Europe qui ne fonctionne pas , et des hobbyistes qui ne voient que leur profit
    c’est applicable à tous les secteurs en fait !

    Comment meta

    code postal: 33210
    • Je souhaite retrouver le bon gout de la viande lorsque je l’ achète en super-marché! C’ est loin d’ etre la réalité! Je me régale lorsque je pars en vacances dans les Pyrénées-Atlantiques. Lorsque j’ achète du veau, je me régale! Je retrouve le bon gout fin de la viande telle que je la dégustais du temps de mon enfance chez mon grand-père: il était agriculteur en Normandie dans les années 60-70.

      Comment meta

      code postal: 14670
  10. Les propositions de Monsieur FILLON me semblent cohérentes et convaincantes.
    Anecdotiquement toutefois, en ces temps d’irrespect généralisé de la langue française – et l’exemple est venu et vient souvent de très haut – j’aimerais que ses argumentaires soient (ou fussent) rédigés dans un français correct.
    Ainsi il convient d’écrire : “…sans qu’aucune solution durable ne voie le jour …” (emploi obligatoire du subjonctif après la locution “sans que”).
    A. BÊCHE, professeur de français retraité , micro-exploitant agricole en activité.

    Comment meta

    code postal: 71440 JUIF
  11. Habitant en bordure d’un grand champ planté cette année de maïs( région d’élevage bovin , le maïs sert à l’ensilage), j’ai pu constater les effets des méthodes utilisées: épandage de produits phyto-sanitaire par grand vent: deux jours après crapauds morts en quantité,nombre de cadavres d’abeilles sur mes rebords de fenêtre, et mon potager en triste état…L’agriculteur interpelé m’explique que compte tenu de la fréquence du vent il ne peut organiser son travail pour ne pouvoir asperger ses champs que par temps calme.Il reconnait la nocivité des produits répandus(lui même travaille avec un tracteur à cabine fermée), me dit qu’il n’a pas le choix le rendement étant nécessaire pour tenter d’obtenir un revenu malgré la baisse du prix de son lait vendu à un groupe agroalimentaire, et compte tenu de son endettement pour les investissements en matériel qu’il a fait (machines agricoles, bâtiments agricole, robots pour la traite) Quant à passer au bio, il lui faudrait laisser sa terre sans engrais et produits phytosanitaire pendant au moins deux à trois ans avec la perte de revenu que cela engendrerait sans pour autant pouvoir déjà vendre sa récolte en bio. Il est devenu sous traitant d’un groupe puissant dont il est totalement tributaire et soumis à sa banque (le Crédit Agricole…) Alors quand je lis votre programme, Monsieur Fillon je suis consterné tant il ne résout rien de cela. A part une réduction de normes et un alignement sur les pays encore plus empoisonneurs,je ne vois rien qui permette aux agriculteurs de sortir de l’impasse. Les seuls qui vont en profiter sont les “Lactel” et compagnie, les banques et leurs consorts.

    Comment meta

    code postal: 90800
  12. enfin des propositions constructives,des vues claires sur les carcans administratifs qui paralysent les gens,les obligent a remplir continuellement des tonnes de paprasses inutiles et spoliantes,bref il faut que les agriculteurs retrouvent le chemin des champs,degages de la technocratie paralysante et que toutes ces normes et autres contraintes soient reduites a leur plus simples expression (il en est de meme dans toutes les activites de la societe,400.000 normes empoisonnent la vie des entrepreneurs Francais,reduisons les a la portion congrue et refusons le diktat de bruxelles sur nombres de celles-ci)

    Comment meta

    code postal: 38460
  13. je vis en milieu rural et les agriculteurs de mon coin ont des piscines, des résidences secondaires à la montagne, des voitures neuves tous les 2 ans et ils se plaignent mais nous les commerçants nous sommes rackettes par le RSI et aucun politique ne réagit entre l TVA ET LE RSI on travaille pour 30 % moins les frais de fonctionnement

    Comment meta

    code postal: 81430
  14. Ces mesures iront largement dans le bon sens!
    Mais comment faire pour que l’Administration ne bloque pas, ou à tout le moins ralentisse fortement, ces simplifications?

    Comment meta

    code postal: 62520
  15. je suis totalement contre tous les produits phytosanitaires
    qui tuent homme l environnement
    les rivières et la mer poubelle

    Comment meta

    code postal: 14400
  16. Les Agriculteurs ont horreur de l’Assistanat. En toute dignité ils veulent vivre de leur travail, et non des “subventions”… soit déshabiller Paul pour habiller Pierre !
    La Grande distribution infecte la mentalité du “Low-cost” à l’ensemble de la population, et nul ne se rend compte que l’on coupe ainsi la branche sur laquelle on est assis !!
    L’origine du mal se trouve dans les “HEC” et similaires. Les “Acheteurs” sont ainsi endoctrinés pour acheter “au moins cher”, quitte à “broyer” le fournisseur !
    L’exemple Suisse est contraire: Les prix sont élevés, mais le niveau de vie également.
    Et en France la notion de compétitivité manque d’intelligence !… Alors cherchons l’origine du mal !!

    Comment meta

    code postal: 68150
  17. J’adhère à ces propositions de bon sens. Il faudra agir VITE et FERMEMENT, sans faillir !

    Comment meta

    code postal: 22550
  18. dans les bonnes années, ils doivent verser dans un fond et le retrouver dans les mauvaises années. pourquoi toujours faire payer le contribuable

    Comment meta

    code postal: 59600
    • Le programme me semble valable pour une amélioration de l’agriculture à court terme et surement suffisant pour les productions de terroir, mais pour la consommation de masse, la protection ne peut-être que temporaire, or sauf incompréhension de ma part, je ne vois pas de solutions qui permettent d’obtenir une agriculture compétitive, avec croissance de structures et statuts juridiques proches des autres entreprises pour faire face à la demande interne et aussi qui devra répondre aussi aux déficits de production de certaines zones dus au réchauffement climatique.

      Comment meta

      code postal: 43100
    • Bonjour,
      Je ne suis pas agriculteur, et pourtant, je me sens très concernée par le système d’abattage des animaux d’élevage qui est obsolète, cruel et inadapté, au point que de nombreux français deviennent végétariens, car c’est inadmissible en 2016 de tolérer un tel manque d’intérêt à ce problème qui concerne pourtant la conscience collective. J’aimerais bien savoir plus précisément ce qui se cache derrière les termes généralistes : “restructurer, moderniser et mutualiser les outils d’abattage et de découpe” “développer et respect de l’environnement et du bien-être animal”. Avez-vous réellement un programme de modernisation prêt à mettre en place, ou doit-on attendre de voir encore plus de scandales sur l’abattage choquant des animaux, qui poussent nos enfants à ne plus vouloir manger de viande ? Merci d’avance pour votre réponse !

      Comment meta

      code postal: 34290
      • Concernant l’abattage: instaurer une étiquette bien visible chez les bouchers, et le rayon de boucherie des grandes surfaces, faisant apparaître le nom et/ou les coordonnées et éventuellement le n° d’agrément, de l’entreprise de l’abattage de l’animal d’où provient la viande ou le produit transformé. L’abattoir (avec l’origine de l’animal) constitue la “marque de fabrique” du produit concerné.

        Comment meta

        code postal: 74140
    • Tout à fait d’accord avec Jules, dans mon entreprise l’activité fluctue aussi, il me faut-être vigilant avec la trésorerie les investissements… Il faudrait peut-être que les “gros céréaliers” soit plus solidaires avec les les plus petits et que les aides ne soit pas forcément au pro-rata du nombre d’hectares.Pour autant le reste des arguments des agriculteurs restent vrais charges, banquiers, il en est de m^me pour les artisans…

      Comment meta

      code postal: 02800
  19. Beaucoup de suppressions, abrogations ou d’obligations…
    Cependant l’essentiel, selon moi, est oublié. Deux objectifs majeurs :
    1) Viser la qualité des productions. Pour de très nombreux produits agricoles, la qualité n’est pas au rendez-vous. Il faut savoir choisir entre rendement extensif et ultra production trop souvent poursuivis au détriment de la qualité. A noter que les agriculteurs qui produisent de la qualité n’ont jamais connu de difficultés majeures.
    2) Favoriser et soutenir les circuits courts (lait et vins, viandes, fruits et légumes) qui assurent une bonne rentabilité aux producteurs qui ont su franchir ce pas.
    Le consommateur que je suis en a assez d’être souvent trompé sur la marchandise et préférerai beaucoup s’adresser aux éleveurs, arboriculteurs, maraîchers ou viticulteurs plutôt qu’aux grandes surfaces…
    Je vous souhaite le meilleur courage possible dans cette difficile course à la présidence.
    Bien à vous.
    Jean-Pierre Le Gendre

    Comment meta

    code postal: 45800
  20. peut etre aussi que ce ne soit pas toujours les gros céréaliers et grandes exploitations qui profitent le plus au travers de leur syndicat represente par un miliardaire(fnsea)que les petites exploitations puissent vivre de leur travail sans se faire escroquer par la grande distribution qui tire toujours les prix vers le bas ,redonner le gout du travail au Français et arreter d’obeir comme des valets a bruxelles,et a leur maitre americain qui finira de fusiller la belle et grande agriculture.rendre aux FRANCAIS leur DIGNITE et leur FIERTE d’etre Français,sans oublier dans l’histoireun peu plus d’humanite dans la souffrance des animaux a l’abattage.Pour que la France soit respectee,il nous faut un gouvernement Fort Merci

    Comment meta

    code postal: 24560
  21. Entièrement d’accord avec les propositions. Mais pour réussir, cela nécessite aussi de ne pas mettre un incompétent, comme actuellement, à la tête d’un tel ministère.

    Comment meta

    code postal: 03290
  22. l’agriculture française, comme d’autres, s’est habituée à produire toujours plus sans se soucier des débouchés; les crises agricoles sont dues en partie à cette absurdité
    les agriculteurs continuent à s’empoisonner eux mêmes et à nous empoisonner avec des produits dont la nocivité est pourtant avérée et rappelée régulièrement par des médecins; ces produits restent autorisés en France et les pouvoirs publics de gauche comme de droite en sont responsables car soumis aux lobbies industriels; quand la santé publique va-t-elle devenir la priorité ?

    Comment meta

    code postal: 60860
  23. Surtout que l’agriculture soit responsable, ça n’est pas une bonne idée de permettre de nouveau des produits phytosanitaires dangereux pour l’environnement. Que les agriculteurs soient aussi soumis à l’impôt sur le revenu. Je ne conteste pas les aides dont ils pourraient bénéficier, il est sûr qu’il faut soutenir toutes les entreprises. Mais l’agriculture n’est pas le seul moyen de maintenir un tissu rural vivant, il ne faut pas oublier les petites entreprises et l’artisanat. Pour moi, il faudrait favoriser l’agriculture bio, pas besoin de terres énormes ni de matériel disproportionné. Il faut revoir l’agriculture dans la même optique que le reste de l’économie : la décroissance sereine !

    Comment meta

    code postal: 16450
    • J’adhère au programme proposé mais je suis très étonnée de l’absence de prise de position engagée sur l’alimentation saine et l’agriculture biologique. L’agroécologie et la permaculture peuvent créer de nombreux emplois (une de vos priorités) et générer de bons rendements au m2. Elles permettent de conserver un sol vivant et ainsi de se passer de pesticides et autres produits chimiques, de protéger le climat et la santé de nos enfants. Le film “Demain” a révélé de nombreuses initiatives intelligentes qui fonctionnent à grande échelle.

      Comment meta

      code postal: 92300
  24. bonjour mais pour réduire les impôts il faut commencer par le plus cher.Le nombre élues par quatre et leur avantage pour diminuer certain avantage sociale qui coute cher sur l’Économie

    Comment meta

    code postal: 38870
  25. Programme patriotique et de bon sens comme tout ce que dit Monsieur Fillon depuis longtemps.

    Je ne suis pas agriculteur mais j’apprécie hautement leur travail, et je les trouve bien mal

    traités.

    Comment meta

    code postal: 81100
  26. Bravo pour ses mesures si elles sont vraiment appliquées. Depuis plus de 30 ans la gauche et la droite nous mentent et nous baissent avec leurs promesses et leurs malversations politiques qui effraient la chronique dans une impunité absolue et qui ont le culot de ne pas démissionner et de se représenter. On se moque bien des francais. Il serait tant de vous reprendre en main….

    Comment meta

    code postal: 66600
  27. je voterai pour françois Fillon car c’est lui qui osera le plus faire bouger les choses même si la France est très difficile à bouger.
    Pour l’agriculture que je connais bien, je ne partage pas toutes ses idées, en autre il faut produire sain et pour cela diminuer très fortement les traitements pesticides, fongicides.
    Revenir au bon sens naturelle, c’est à dire ressortir les animaux des bâtiments durant la période estivale, pas pour la promenade mais avec une ration d’herbe fraiche, limiter le plus possible les ensilages redonner du foin sec et beaucoup, en fait revenir aux fondamentaux.
    enfin que chaque agriculteur ait plus de connaissances, de conviction, et ne soit pas autant dépendant des techniciens qui eux sont là pour vendre faire leurs chiffres et se voiler la face sur le bien être animal, la pollution des sols etc.
    Enfin arrêter de croire les syndicats agricole, surtout le majoritaire qui règne en maître sur l’agriculture depuis 50 ans avec les résultats que l’on connais.
    c’est mon rêve, celui des gens responsable de notre santé, de notre planète, alors Monsieur Fillon oser renverser la table, merci.

    Comment meta

    code postal: 49520
  28. Tout à fait d’accord avec vous . Il faut sauver l’agriculture de notre pays car qui nous nourrira demain!!Faire de bons produits et non des élevages intensifs et en batteries , qui font des produits nocifs et catastrophiques pour tout le monde !! Faisons confiance aux agriculteurs qui doivent vivre de leur travail et non de subventions et non ” engraisser “” les multinationales et les intermédiaires .
    Arrêtons toutes ces normes faites par des technocrates et qui détruisent les produits de qualité !

    Comment meta

    code postal: 20230
  29. Je crois ces idées “pas mauvaises” mais je pense fermement qu’il faut faire une grande distinction dans les formes “d’agricultures” : les éleveurs, les maraichers, les “céréaliers”
    ces derniers sont nantis de subventions de toutes sortes et indemnités pluies ou sécheresse et surtout ne paient pratiquement pas d’impots, les céréaliers en France devraient participer à aider leurs confrères éleveurs et ne plus se gaver de primes !!!!
    oui cesser d’étrangler les éleveurs -laitiers ou viandes – que les prix soient “européens” pour tous les pays d’europe

    Comment meta

    code postal: 41300
  30. Je suis un peu déçu de voir que bien peu de place est donnée à la qualité et aux retombées gastronomiques, sanitaires et écologiques de l’agriculture.
    Je pense que ces thèmes méritent un chapitre… il n’est pas trop tard!

    le commentaire de “DUMEYNIE” est intéressant: essayez d’acheter autre chose que de l’insipide lait UHT alors que vous apercevez depuis votre fenêtre des vaches dans les prés!

    Comment meta

    code postal: 03700
  31. Peut être qu’il suffit tout simplement de payer un prix raisonnable, c’est à dire, prix de revient + marge pour que les agriculteurs vivent de leur travail.Les primes qu’ils touchent reviennent au bout du compte aux aux négociants puisque ces primes permettent d’acheter moins cher.

    Comment meta

    code postal: 87200
  32. Je supporte le projet de F Fillon….MAIS les réformes proposées et prévues ne pourront se faire que si la dépenses publique est ré-orientées : nous avons besoin d’argent pour baisser les charges des agriculteurs mais nous avons moins besoin d’élus départementaux , de communautés de communes, de régions et autres couches qui ont couté en salaire en 2015 , 9 Milliards de plus que l’année d’avant( cour des comptes !!) ….pour atteindre 249 Mds € . La réduction de la mauvaise dépense publique due à tous ces élus et fonctionnaires plétoriques(les départements ont refusé de se fondre dans les Regions!) est une necessité imperieuse car si nous voulons moins de charges pour certains il faut réduire les dépenses inutiles des autres. C’est ce que de Gaulle a fait quand il a pris de pouvoir: il etait un homme d’état courageux qui faisait des choix et je fais confiance à F Fillon pour faire de meme pour nos agriculteurs.

    Comment meta

    code postal: 12579
  33. je préfère ce programme à bien d’autres et votre profil d’homme politique à ceux qui sur le devant de la scène pour faire du vent et se faire élire plutôt que de servir les hommes; souhaitons que vous soyez élu.
    Le problème est que celui qui parle le plus fort ou fait les meilleurs effets de manche l’emporte souvent sur le sérieux et la profondeur d’hommes plus discrets.

    Comment meta

    code postal: 78490
  34. Etant chasseur et piégeur agréée, je trouve logique de rattacher la chasse au ministère de l’agriculture puisque nous chassons sur les terres mises à disposition par nos agriculteurs mais qu’envisagez vous pour la structure intitulée “agence de la biodiversité” et surtout de son “président ” Hubert Reeves antichasse notoire et quid de l’ONCFS ?

    Comment meta

    code postal: 09000 pradières
  35. Je pense que les personnes pouvant laisser un commentaire sont les agriculteurs eux-mêmes

    Comment meta

    code postal: 80400
  36. Notre atout majeur en agriculture,comme dans d’autres secteurs d’ailleurs ,est le savoir faire, la qualité de nos produits ,la diversité de nos terroirs :Pourquoi s’ingénie-t-on à tout brader en entrant dans la course effrénée du productivisme imbécile ? Compétitivité , compétitivité ! Nous en crèverons tous !
    La voie du bon sens , c’est l’agriculture familiale ,les circuits courts ,autant que possible et
    la juste valorisation d’une production de qualité.Et le panier de la ménagère peut sûrement se remplir de produits sains et bons , à prix raisonnable ,dans notre “encore” beau pays puisqu’il reste “encore” quelques paysans .

    Comment meta

    code postal: 41600
  37. OUI MAIS … intentions louables et voeux pieux … à étendre à l’artisanat et au petit commerce de façon équitable, qui étouffent aussi et … sont créateurs d’emplois et de taxes !

    Comment meta

    code postal: 07130
  38. Je suis déçue, car je ne trouve pas un mot d’encouragement pour la production bio. Il n’est question que d’encadrement, de lois, de cadres, de sous, de circuits, de crédit d’impôts, de normes, de droits … Mais le devoir de nos agriculteurs est de nous nourrir sainement, de ne pas nous rendre malades ! Qui en parle ?
    Quand donc nos agriculteurs reviendront-ils à la raison de la Nature et de la Terre-Mère-Nourricière ?
    Toujours et encore des poisons appelés “produits phyto sanitaires” pour engraisser Monsanto et Bayer et pour remplir nos hôpitaux de cancers et autres pathologies très graves parfois à un très jeune âge !!! Sans parler du coût conséquent des traitements de ces maladies qui contribuent encore et encore à creuser le déficit de notre Sécurité Sociale ! Qui en parle ?

    Respecter la Terre évite les hautes doses d’engrais. Cela tout le monde le sait ! Mais la course à la productivité des agriculteurs (d’où endettement !), et le pouvoir des lobbies qui achètent nos politiques à coup de pots de vin versés dans les paradis fiscaux prennent le pouvoir au détriment de ceux à qui vous demandez l’avis aujourd’hui. Et demain ce sera encore pareil ! C’est se moquer …
    N’y a t-il pas en France un Homme droit, respectueux et intègre, pour veiller “en bon père de famille” au bien-être des Français ?
    Je cherche, je regarde, je prends la mesure des uns et des autres avec cet Espoir !

    Comment meta

    code postal: 57600
  39. les français veulent une agriculture respectueuse de l’environnement et de leur santé, je ne vois rien dans vos propositions allant dans ce sens!
    les agriculteurs se sont fait avoir par les politiques complices des grosses sociétés multinationales ( chimiques et semences) ainsi que par la grande distribution et enfin par le fait que les denrées alimentaires sont soumises a des cours mondiaux , ce qui est une aberration quand il s’agit de la survie des personnes dans le monde!

    Comment meta

    code postal: 62170
  40. comme toujours des promesses , mais c’ est bien L’EUROPE et toute cette politique depuis des années qui poussent nos agriculteurs à la faillite

    aucun politique ne connait vraiment cette branche

    Comment meta

    code postal: 71130
  41. Un politicien n’a en tète que les prochaines élections, aussi voilà encore de la poudre aux yeux, en effet il est facile d’aller contre les normes européennes.Ceci est une façon de gouverner apprise à l’ENA ou …. c’est pas moi c’est l’autre. Les politiciens d’aujourd’hui sont le cancer de la société au même titre que la spéculation en tout genre. Lorsque les politiciens combattrons la spéculation alors leur cancer sera en rémission . MERCI DE M’AVOIR CONTACTER et bonne route.

    Comment meta

    code postal: 73800
  42. Bonjour Monsieur

    je suis totalement d’accord avec les propositions que vous avancez .
    Et en plus il faut donner moins d’importance a toutes ces O N G qui
    ne connaissent rien a l’agriculture et qui empêchent l’agriculture
    d’être compétitive pour retrouver le premier rang en Europe et dans le monde .
    Il faut une agriculture raisonnée ce que pratique la majorité d’agriculteurs.
    Votez Fillon

    Comment meta

    code postal: 47370
  43. votre programme me semble réaliste pour nos agriculteur MAIS….je ne trouve rien dans vos propositions sur les retraités que nous sommes et qui sont privés de vacances de resto et autres petits plaisirs que nous avions lors de notre activités malgré nos 3 enfants majeurs donc plus de demi part a déduire de plus payer une mutuelle et comme nous ne sommes pas propriétaires PAYER EN + UN LOYER vous devriez vous pencher sur la question des retraités qui ne sont pas propriétaire, car nous ne pouvons plus faire face aux impôts aux dépenses de chauffage et de carburant etc …(371000KM )mais impossible d’envisager le rachat d’une voiture.
    je reste a votre disposition pour vous fournir toutes preuves de ce que j’avance et ne voterais uniquement que pour le candidat qui tiendra compte de mes remarques
    bon courage
    cordialement

    Comment meta

    code postal: 78640
  44. Les agriculteurs sont les ESCLAVES de notre économie. Au lieu de leur donner des subventions (sauf cas exceptionnels), nous devons avoir le courage et nous devons accepter de leur payer le juste prix (couts + marge) pour leur production, au travers des prix payés par le consommateur via les industriels.
    Les industriels de la filière agro-alimentaire recherchent naturellement l’équilibre prix de vente versus leurs coûts pour rentabiliser leurs investissements.
    Organisons la filière agricole pour que les agriculteurs soient collectivement solides afin de leur permettre de rentrer dans la même logique de rentabilité de leurs investissements et de leur travail.
    Cela signifie aussi de faire accepter par les consommateurs que les prix des produits alimentaires ne sont pas correctement payés.
    Politique au travail, courage, et haut les coeurs !

    Comment meta

    code postal: 69004
  45. Monsieur Fillon,

    Je suis en phase avec une grande partie de votre programme mais concernant l’agriculture il me semble bien léger hors c’est un aspect essentiel de l’avenir de la France: que se passera-t-il lorsque les agriculteurs auront fini de pourrir les sols et de tuer leur outil de travail à grand coup de produits phyto? Que le trou de la Sécu sera un gouffre sans fond car nous serons tous touchés par ce désastre sanitaire qu’est l’agriculture actuelle?
    Il faut encourager les agriculteurs à rendre leurs sols à nouveau fertiles et ne plus être dépendants des produits phyto. Il faut encourager les petites exploitations qui peuvent avec des méthodes simples devenir très productives si elles ne sont plus dépendantes de quotas et del’industrie agroalimentaire.
    Nous avons un patrimoine gastronomique et agricole que nous sommes en train de pourrir pour cette course à la rentabilité qu’encourage la grande distribution. La solution vient de notre terroir et de nos agriculteurs sans qui nous sommes condamnés à mourir de faim. Il faut les revaloriser de façon urgente!
    regardez donc des films tels que Demain et vous verrez que la situation est grave mais qu’il existe des solutions.

    Comment meta

    code postal: 35540
  46. Je trouve ce programme très intéressant et je partage quasiment toutes les propositions. En revanche, je trouve dommage de vouloir réintégrer la pêche au ministère de l’agriculture alors que cette politique avait vraiment commencé à bien s’intégrer au ministère de l’environnement. Par ailleurs, la pêche n’est pas une activité agricole (élevage ou culture), elle est une activité de “ceuillette” car dépend d’une ressource extérieure et non d’une ressource produite. C’est à mon sens pour cela qu’elle a toute sa place pour être gérée au ministère de l’environnement en charge de toutes les industries qui exploitent des ressources afin qu’elles le fassent durablement et dans le respect de l’environnement comme le prône Mr. Fillon dans son programme.

    Comment meta

    code postal: 75011

Vous aussi, laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. N’oubliez pas les entreprises du secteur agroequipement touchées de plein fouet par la crise agricole et solidaires des agriculteurs
    Des milliers d.emplois sont en jeu

    Comment meta

    code postal: 72550
    • Je dirai tout simplement BRAVO.
      Monsieur FILLON connaît nos problèmes et il n’aura la possibilité de nous aider que si il est ÉLU président
      Alors votée FILLON

      Comment meta

      code postal: 71220 la guiche
      • Il est bien de rétablir des équilibres,mais,il faut l’ élargir aux commerce en général ainsi qu’ à tous ce qu’il produit un équilibre économique. Mais,il est intéressant d’ assouplir les normes drastiques européennes .Une régulation s’ impose à tout niveau,il me semble .Partageons mieux et fidélisons les efforts productif essentiel à un pays fort.

        Comment meta

        code postal: 12320
      • Bonjour,
        Sur les normes il ne faut pas faire n’importe quoi. Je pense qu’on va sans doute trop loin notamment les OGM, mais la protection de l’environnement est aussi une problématique dont nous devons tenir compte: exemple la prolifération des algues vertes en Bretagne….
        Mieux Encadrer les contrats et protéger les agriculteurs sur les prix d’achats okay.
        Bouffer de la merde: moi je fais très attention à ce que j’achete et je me tourne de + en + vers le bio…
        La réforme de la Packard: bon courage.
        Réorienter les aides vers d’autres que les céréaliers me paraît indispensable.
        Empêcher les agriculteurs de se mettre la corde au cou en s’endettant de manière anormale également. Les prêts doivent être mieux surveiller.

        Comment meta

        code postal: 41200
      • Bonjour Monsieur,
        Pour une grande partie de vos propositions je reconnais que votre analyse est bonne a l’exception de celle sur les normes phytosanitaires.
        Il faut encourager l’agricul

        Comment meta

        code postal: 80230
      • A ce programme très complet, un point manque: que les agriculteurs conservent une protection sociale de bon niveau pour amortir les crise successives, protéger leurs familles et les dispositifs mis en place par la MSA pour aider au paiement des cotisations dans les périodes difficiles.

        Comment meta

        code postal: 31470
        • je pense que les fondements de la MSA seraient à revoir, car le “S” de social est un veritable affront pour nos agriculteurs.

          Comment meta

          code postal: 69840
    • Supprimer les normes c’est encore permettre de mettre n’importe quoi dans l’assiette des
      consommateurs, cela suffit, il faut pluôt promouvoir une autre agriculture. Il ne faut pas
      se contenter de donner du travail mais de voir à long terme quelle conséquence a ce travail.

      Comment meta

      code postal: 71310
        • Je pense aussi être bien heureuse, de vivre dans un pays doté de normes sanitaires strictes à l’égard des produits phytosanitaires dangereux autorisés ailleurs.
          Il est dangereux de vouloir s’aligner simplement sur les ce que font les autres. Voir le Bio low cost vendu en hypermarché qui provient du Maroc ou sont autorisés des produits interdits par la charte Bio Française.
          L’objectif devrait être de produire mieux, au lieu de produire plus.. réduire le gâchis est déjà un objectif ambitieux, en soi.
          les exemples sont trop nombreux pour les énumérer ici.
          Hormis cela, les autres sujets de ce programme, m’intéressent.

          Comment meta

          code postal: 77165
      • Les matières premières sorties ferme ( céréales –viande – lait –fruits — sont parfaitement analysées par des organismes officiel , l’agriculture n’est pas responsable de ce qu’en font l’agro alimentaire

        Comment meta

        code postal: 64310
    • A ce programme complet, j’ajouterais un point: maintenir une protection sociale en agriculture de bon niveau qui puisse aider les familles à amortir les chocs des crises successives et une organisation professionnelle et sociale, la MSA, gérée par les agriculteurs et à leur service.

      Comment meta

      code postal: 31470
    • Bravo … pour ce travail ! – je vais approfondir. Je ne suis pas agricultrice mais je vis en campagne dans un village qui a encore une église, une école primaire et UN commerce … Au fait au niveau agricole … la seule chose que j’ai à dire (mais c’est peut être dans votre programme) c’est d’interdire la vente de terres agricoles pour faire de l’habitat ou zone commerciales: il faut réfléchir au futur, re-densifier les zones d’habitats, préserver les zones potagères …etc… je vais lire le programme… en regardant ce matin F. Fillon sur BFM, je suis tombée d’accord avec ses dires … Encore Bravo !

      Comment meta

      code postal: 17770
    • Je suis presque d’accord avec les propositions émises assez cohérentes même si je préfère laisser quelques réflexions aux spécialistes sur ces questions agricoles..Mais je pense que ces propositions seront effectives et quand on reverra nos accords avec l’UE ce qui pour moi ne sera pas une partie de plaisir …Je le redis déjà sur d’autres sujets , faut-il sortir de “cette” Europe ? Nos agriculteurs payent trop les frais des incohérences de cette politique européenne. Il faut promouvoir , voir une refonte totale pour une autre agriculture . Pour ma part , j’ai choisi le bio depuis des années…Dans tous les cas , bon courage !

      Comment meta

      code postal: 92190
    • bonjour Mr fillon encore un politique qui oubli une profession sur la quelle tout le monde crache et s en fou .je suis infirmier liberal depuis 1984 et la reconnaisance et les augmentations (0.97 € ) en trente deux an .sans infirmier former corettement le système de sante vas rejoindre les pays les moins developper .A REFLECHIR ET NE PAS NOUS SOUS EVALUER

      Comment meta

      code postal: 38260
    • Bonjour, j’apprécie l’ensemble de votre programme plutôt libéral y compris le soutien de notre agriculture et de nos agriculteurs. J’ai aussi noté dans la partie environnement votre souhait de favoriser le développement des énergies renouvelables (et le nucléaire ce qui me parait nécessaire aussi) mais je ne vois rien sur la souffrance animale et le développement du bio notamment dans les cantines scolaires. Quelles mesures concrètes porterez-vous sur ces sujets ?

      Comment meta

      code postal: 83220
    • Quelle est la place de l’agriculture biologique dans ce programme ?

      Il me semble qu’elle est bien trop absente alors qu’elle est en forte progression et que les consommateurs sont de plus en plus demandeurs de produits biologiques, respectueux de l’environnement.

      C’est un formidable atout pour notre économie et notre commerce extérieur.

      Comment meta

      code postal: 34400
      • Bonjour,

        Le programme du candidat Fillon est excellent, toutefois quelques améliorations seraient envisageables concernant l’agriculture et en particulier l’élevage. Je tiens à préciser que dans le S0uest et notamment côté Pyrénées, les races à viande visent l’excellence en instaurant des AOCs (porc kintoa, porc noir de Bigorre, agneaux Barèges-Gavarnie, poulet du Gers, ect ….). Ces AOCs sont une garantie de qualité dont raffole les consommateurs et les éleveurs qui adhèrent VOLONTAIREMENT à ces chartes d’élevage très strictes (charte idoki au Pays Basque par expl.) n’ont aucun problème de débouchés contrairement à leurs homologues bretons dont l’activité s’apparente plutôt à de l’élevage industriel. Certes, dans ce domaine le bulletin de vote des consommateurs se trouvent dans leur panier de course, mais ne pourrait-on pas favoriser l’émergence et le développement de ces filières d’excellence synonymes de qualité plutôt que de quantité ?

        Comment meta

        code postal: 67207
  2. Bonjour, comment peut-on laisser l’agriculture s’effondrer au fil des ans alors que la France possède tous les atouts pour devenir une puissance agricole mondiale ? Le pouvoir politique et les agriculteurs eux-mêmes ont leur propre responsabilité. Il faut déréguler le système, imposer la rigueur et la qualité, créer des marques commerciales mondiales et développer des réseaux de distribution dynamiques.
    Je peux citer un exemple de réussite agricole des 20 dernières années avec la filière Comté.
    Bonne chance.

    Comment meta

    code postal: 78750
  3. L’agriculture française souffre surtout de sous investissement. Nos voisins ont désormais un appareil productif plus performant que le notre. Des exploitations plus grande, des techniques plus moderne, un accès plus simple aux marchés que se soit pour l’investissement ou pour les débouchés. Nos agriculteur produisent plus cher et moins bien que leurs concurrents.
    Votre programme a au moins le mérite de transformer l’exploitation agricole en entreprise. N’est il pas trop tard ?

    Comment meta

    code postal: 26410
    • Les agriculteurs sont déjà des entrepreneurs à part entière,mais ils subissent plus que tout autre les effets pervers de l’économie capitaliste et les dérèglements mondiaux
      validé par Bruxelles.C’est la seule activité économique actuelle en France qui ne vie que par des subventions de l’UE ou de l’état,alors qu’ils devraient pouvoir vivre de leur activité avec des prix correctes.Le Tafta qui finira par ce faire provoquera encore plus de
      mondialisation et de problèmes pour notre agriculture,élevage et viticulture avec une disparition progressive de notre structure d’appellation protégé aoc et autres.Il y a encore beaucoup de travail et d’angoisse pour notre monde rural,les politiques actuelles sont trop velléitaires pour nous sortir du piège.
      Pensons avant tout au près de 200 des leurs qui mettent fin à leurs jours …..

      Comment meta

      code postal: 72500
    • Ce qui serait peut-être intéressant, serait de relancer l’agriculture vivrière; de petites exploitations 3 à 10 ha pas plus de 20 à 30 bovins mais avec des circuits de distribution beaucoup plus libres et moins encadrés pour le commerce, et favoriser les coopératives. Le but serait de reprendre possession des terres abandonnées et de pouvoir repeupler les campagnes avec retour d’artisans, des écoles, des médecins et spécialistes, le service à la personne etc.

      Comment meta

      code postal: 23250
      • Tout à fait d’accord !
        Je suis favorables aux circuits de distribution courts, que j’encourage personnellement en me fournissant chez les agriculteurs bio ou les artisants locaux de préférence. Il nous faut une politique agricole qui favorise l’agriculture biologique et interdise l’usage des pesticides, herbicides, OGM, tec… qui compromettent notre santé et celle de nos enfants. C’est une question de santé publique et de survie de notre planète. Il nous faut retrouver une terre vivante.

        Comment meta

        code postal: 78580
      • Tout à fait d’accord !
        Je suis favorables aux circuits de distribution courts, que j’encourage personnellement en me fournissant chez les agriculteurs bio ou les artisants locaux de préférence. Il nous faut une politique agricole qui favorise l’agriculture biologique et interdise l’usage des pesticides, herbicides, OGM, etc… qui compromettent notre santé et celle de nos enfants. C’est une question de santé publique et de survie de notre planète. Il nous faut retrouver une terre vivante.

        Comment meta

        code postal: 78580
  4. – chèque déjeuner : tb
    – que les étables soient propres
    – étiquettage dans la grande distri : signaler vache à lait et vache à viande
    – la France est la plus grande superficie dans les pays d’Europe ce devrait être un critère dans la pac au lieu des quantités ou du rendement
    – des pdts phytosanitaires interdits en France et autorisés ailleurs ce n’est plus de la pac dans ce cas
    – au lieu de tout exporter et importer : acheter tout en interne d’abord céréale et viande
    – si françois hollande va en chine et que tout est fermé il se fait avoir
    – la Russie est plus près de l’Europe donc les couts de transports sont moindres
    – dans la grande distribution : étiqueter en disant vache à viande vache à lait

    Comment meta

    code postal: 42430
  5. Il faut que les Français reprennent confiance dans les agriculteurs pour les défendre . Pour cela il faut que les agriculteurs cessent de polluer la terre et l’eau. Il est temps de soutenir une agriculture durable et responsable et de cesser d’aider une agriculture folle, incapable de créer des emplois mais capable d’empoisonner la population.

    Comment meta

    code postal: 30450
    • A propos des produits phytosanitaires:quelles solutions de subtitution proposez-vous. Les premiers empoisonnés sont les agriculteurs eux-mêmes.Exemple: comment proposez vous de lutter contre la flavescence dorée qui ravage les vignes?N’oublions pas que lagro-alimentaire est destinée à combattre la faim dans le monde.
      GW, ingénieur agronome

      Comment meta

      code postal: 71640
  6. Bravo pour vos idées. Aidez nos agriculteurs, nous avons besoin de leurs produits, une de nos richesses l’agriculture

    Comment meta

    code postal: 72300
  7. Une fois de plus, un programme agricole bien fade et pas à la hauteur de ce qui est nécessaire.

    – Instauration d’une caisse de compensation destinée à soutenir “les petits agriculteurs”.
    Je dis bien “petits agriculteurs”.
    Par soutenuir, j’entends ….. 1 reversement chaque TRIMESTRE de 90% des fonds récoltés.
    Les 10% restants pouvant aller compléter les retraites agricoles etc ….
    Cette caisse alimentée par les grandes surfaces de la distribution avec un mécanisme très simple d’une taxe de 5% à 10% sur le chiffre d’affaire de certains produits (lait, viandes, poissons, fruits et légumes, oeufs, fleurs et végétaux) si des produits d’origines étrangères sont mis en concurrence sur les étales avec les produits nationaux.
    C’est le prix du maintien de ce monde agricole nécessaire et surtout vital à notre population.

    – Insaisissabilité de tout bien d’un exploitant agricole en dessous d’un certains seuil lui permettant de se relancer.
    Exemple : On interdit TOUTE saisie en dessous de 2 fois la SMI ainsi que le matériel nécessaire à son exploitation et SURTOUT son logement. Il faut permettre à un agriculteur de pouvoir se relancer. En France on a la très mauvaise politique du “tu réussis ou tu crêves”. De plus on détruit CES forces. C’est absurde.

    – Franco de TVA pour les achats de matériels pour les petits agriculteurs (avec un limite en montant annuellement afin d’éviter toute dérive).

    – OBLIGATION sur toutes les communes de laisser une place sur les marchés pour les agriculteurs voulant vendre directement sur les marchés. Règles sanitaires allégées sur les marchés.

    – Charges sociales agricoles : Pour les “petits agriculteurs” payable suivant le principe de l’auto-entrepreneur.

    A minima c’est un tel traitement de choc qu’il faut pour protéger nos “petits agriculteurs”.

    Comment meta

    code postal: 31340
    • un systeme simple

      tous les chefs d entreprise agricole et leurs conjoints relevent de la CMU

      On finance la mesure en supprimant les aides agricoles ( on supprime toutes les aides et les charges pour le meme montant)

      La MSA ne conserve que les emplois salariés

      de facto … les MSA vont pouvoir reduire leurs frais de fonctionnement

      tous les agriculteurs auront une protection sociale

      les gros perdent beaucoup de prime et conserve les charges des salariés agricoles

      les petits peuvent vivre … de leur travail

      Comment meta

      code postal: 76000
  8. L’agriculture française souffre de plusieurs maux dont le premier est le système productiviste cher à la droite et au libéralisme. On produit n’importe quoi, sans tenir compte des besoins réels, et surtout en très grande quantité. Cela conduit au désastre et votre programme ne va qu’en amplifiant ce phénomène.
    Supprimer les normes conduit inéluctablement à ce qui se fait déjà, on empoisonne lentement le consommateur. Les nitrates, l’atrazine, la canthaxantine, j’en passe et des meilleures !!
    Le français de base, à moins d’avoir un doctorat en chimie, ne peux matériellement pas voir ce qu’il ingère comme cocktail de produits chimiques.
    Commençons à travailler intelligemment et redevenons ce que notre pays n’aurait jamais du cesser d’être. Un lieu d’excellence où il fait bon vivre et où les gens montrent la voie. Et non pas une course à l’échalote au moins disant comme tout le monde veut le faire actuellement. Evidemment, mon texte ne va pas plaire à l’ANIA, la FNSEA, autres Crédit Agricole et consorts… Et certainement pas à la droite que vous représentez, Monsieur FILLON !! Je vous invite donc à zapper consciencieusement ce message. Notez que mon texte respecte la syntaxe française et est écrit par un simple petit artisan du fin fond du Périgord…

    Comment meta

    code postal: 24200
  9. l’agriculture est en panne mais avez-vous pensé à ne produire que ce dont nous avons besoin sur notre territoire . les agriculteurs pourraient avoir des filières courtes vendre directement à la ferme ou sur des marchés Il faut revoir tout le secteur du producteur au consommateur ne plus se laisser dicter des contraintes par une Europe qui ne fonctionne pas , et des hobbyistes qui ne voient que leur profit
    c’est applicable à tous les secteurs en fait !

    Comment meta

    code postal: 33210
    • Je souhaite retrouver le bon gout de la viande lorsque je l’ achète en super-marché! C’ est loin d’ etre la réalité! Je me régale lorsque je pars en vacances dans les Pyrénées-Atlantiques. Lorsque j’ achète du veau, je me régale! Je retrouve le bon gout fin de la viande telle que je la dégustais du temps de mon enfance chez mon grand-père: il était agriculteur en Normandie dans les années 60-70.

      Comment meta

      code postal: 14670
  10. Les propositions de Monsieur FILLON me semblent cohérentes et convaincantes.
    Anecdotiquement toutefois, en ces temps d’irrespect généralisé de la langue française – et l’exemple est venu et vient souvent de très haut – j’aimerais que ses argumentaires soient (ou fussent) rédigés dans un français correct.
    Ainsi il convient d’écrire : “…sans qu’aucune solution durable ne voie le jour …” (emploi obligatoire du subjonctif après la locution “sans que”).
    A. BÊCHE, professeur de français retraité , micro-exploitant agricole en activité.

    Comment meta

    code postal: 71440 JUIF
  11. Habitant en bordure d’un grand champ planté cette année de maïs( région d’élevage bovin , le maïs sert à l’ensilage), j’ai pu constater les effets des méthodes utilisées: épandage de produits phyto-sanitaire par grand vent: deux jours après crapauds morts en quantité,nombre de cadavres d’abeilles sur mes rebords de fenêtre, et mon potager en triste état…L’agriculteur interpelé m’explique que compte tenu de la fréquence du vent il ne peut organiser son travail pour ne pouvoir asperger ses champs que par temps calme.Il reconnait la nocivité des produits répandus(lui même travaille avec un tracteur à cabine fermée), me dit qu’il n’a pas le choix le rendement étant nécessaire pour tenter d’obtenir un revenu malgré la baisse du prix de son lait vendu à un groupe agroalimentaire, et compte tenu de son endettement pour les investissements en matériel qu’il a fait (machines agricoles, bâtiments agricole, robots pour la traite) Quant à passer au bio, il lui faudrait laisser sa terre sans engrais et produits phytosanitaire pendant au moins deux à trois ans avec la perte de revenu que cela engendrerait sans pour autant pouvoir déjà vendre sa récolte en bio. Il est devenu sous traitant d’un groupe puissant dont il est totalement tributaire et soumis à sa banque (le Crédit Agricole…) Alors quand je lis votre programme, Monsieur Fillon je suis consterné tant il ne résout rien de cela. A part une réduction de normes et un alignement sur les pays encore plus empoisonneurs,je ne vois rien qui permette aux agriculteurs de sortir de l’impasse. Les seuls qui vont en profiter sont les “Lactel” et compagnie, les banques et leurs consorts.

    Comment meta

    code postal: 90800
  12. enfin des propositions constructives,des vues claires sur les carcans administratifs qui paralysent les gens,les obligent a remplir continuellement des tonnes de paprasses inutiles et spoliantes,bref il faut que les agriculteurs retrouvent le chemin des champs,degages de la technocratie paralysante et que toutes ces normes et autres contraintes soient reduites a leur plus simples expression (il en est de meme dans toutes les activites de la societe,400.000 normes empoisonnent la vie des entrepreneurs Francais,reduisons les a la portion congrue et refusons le diktat de bruxelles sur nombres de celles-ci)

    Comment meta

    code postal: 38460
  13. je vis en milieu rural et les agriculteurs de mon coin ont des piscines, des résidences secondaires à la montagne, des voitures neuves tous les 2 ans et ils se plaignent mais nous les commerçants nous sommes rackettes par le RSI et aucun politique ne réagit entre l TVA ET LE RSI on travaille pour 30 % moins les frais de fonctionnement

    Comment meta

    code postal: 81430
  14. Ces mesures iront largement dans le bon sens!
    Mais comment faire pour que l’Administration ne bloque pas, ou à tout le moins ralentisse fortement, ces simplifications?

    Comment meta

    code postal: 62520
  15. je suis totalement contre tous les produits phytosanitaires
    qui tuent homme l environnement
    les rivières et la mer poubelle

    Comment meta

    code postal: 14400
  16. Les Agriculteurs ont horreur de l’Assistanat. En toute dignité ils veulent vivre de leur travail, et non des “subventions”… soit déshabiller Paul pour habiller Pierre !
    La Grande distribution infecte la mentalité du “Low-cost” à l’ensemble de la population, et nul ne se rend compte que l’on coupe ainsi la branche sur laquelle on est assis !!
    L’origine du mal se trouve dans les “HEC” et similaires. Les “Acheteurs” sont ainsi endoctrinés pour acheter “au moins cher”, quitte à “broyer” le fournisseur !
    L’exemple Suisse est contraire: Les prix sont élevés, mais le niveau de vie également.
    Et en France la notion de compétitivité manque d’intelligence !… Alors cherchons l’origine du mal !!

    Comment meta

    code postal: 68150
  17. J’adhère à ces propositions de bon sens. Il faudra agir VITE et FERMEMENT, sans faillir !

    Comment meta

    code postal: 22550
  18. dans les bonnes années, ils doivent verser dans un fond et le retrouver dans les mauvaises années. pourquoi toujours faire payer le contribuable

    Comment meta

    code postal: 59600
    • Le programme me semble valable pour une amélioration de l’agriculture à court terme et surement suffisant pour les productions de terroir, mais pour la consommation de masse, la protection ne peut-être que temporaire, or sauf incompréhension de ma part, je ne vois pas de solutions qui permettent d’obtenir une agriculture compétitive, avec croissance de structures et statuts juridiques proches des autres entreprises pour faire face à la demande interne et aussi qui devra répondre aussi aux déficits de production de certaines zones dus au réchauffement climatique.

      Comment meta

      code postal: 43100
    • Bonjour,
      Je ne suis pas agriculteur, et pourtant, je me sens très concernée par le système d’abattage des animaux d’élevage qui est obsolète, cruel et inadapté, au point que de nombreux français deviennent végétariens, car c’est inadmissible en 2016 de tolérer un tel manque d’intérêt à ce problème qui concerne pourtant la conscience collective. J’aimerais bien savoir plus précisément ce qui se cache derrière les termes généralistes : “restructurer, moderniser et mutualiser les outils d’abattage et de découpe” “développer et respect de l’environnement et du bien-être animal”. Avez-vous réellement un programme de modernisation prêt à mettre en place, ou doit-on attendre de voir encore plus de scandales sur l’abattage choquant des animaux, qui poussent nos enfants à ne plus vouloir manger de viande ? Merci d’avance pour votre réponse !

      Comment meta

      code postal: 34290
      • Concernant l’abattage: instaurer une étiquette bien visible chez les bouchers, et le rayon de boucherie des grandes surfaces, faisant apparaître le nom et/ou les coordonnées et éventuellement le n° d’agrément, de l’entreprise de l’abattage de l’animal d’où provient la viande ou le produit transformé. L’abattoir (avec l’origine de l’animal) constitue la “marque de fabrique” du produit concerné.

        Comment meta

        code postal: 74140
    • Tout à fait d’accord avec Jules, dans mon entreprise l’activité fluctue aussi, il me faut-être vigilant avec la trésorerie les investissements… Il faudrait peut-être que les “gros céréaliers” soit plus solidaires avec les les plus petits et que les aides ne soit pas forcément au pro-rata du nombre d’hectares.Pour autant le reste des arguments des agriculteurs restent vrais charges, banquiers, il en est de m^me pour les artisans…

      Comment meta

      code postal: 02800
  19. Beaucoup de suppressions, abrogations ou d’obligations…
    Cependant l’essentiel, selon moi, est oublié. Deux objectifs majeurs :
    1) Viser la qualité des productions. Pour de très nombreux produits agricoles, la qualité n’est pas au rendez-vous. Il faut savoir choisir entre rendement extensif et ultra production trop souvent poursuivis au détriment de la qualité. A noter que les agriculteurs qui produisent de la qualité n’ont jamais connu de difficultés majeures.
    2) Favoriser et soutenir les circuits courts (lait et vins, viandes, fruits et légumes) qui assurent une bonne rentabilité aux producteurs qui ont su franchir ce pas.
    Le consommateur que je suis en a assez d’être souvent trompé sur la marchandise et préférerai beaucoup s’adresser aux éleveurs, arboriculteurs, maraîchers ou viticulteurs plutôt qu’aux grandes surfaces…
    Je vous souhaite le meilleur courage possible dans cette difficile course à la présidence.
    Bien à vous.
    Jean-Pierre Le Gendre

    Comment meta

    code postal: 45800
  20. peut etre aussi que ce ne soit pas toujours les gros céréaliers et grandes exploitations qui profitent le plus au travers de leur syndicat represente par un miliardaire(fnsea)que les petites exploitations puissent vivre de leur travail sans se faire escroquer par la grande distribution qui tire toujours les prix vers le bas ,redonner le gout du travail au Français et arreter d’obeir comme des valets a bruxelles,et a leur maitre americain qui finira de fusiller la belle et grande agriculture.rendre aux FRANCAIS leur DIGNITE et leur FIERTE d’etre Français,sans oublier dans l’histoireun peu plus d’humanite dans la souffrance des animaux a l’abattage.Pour que la France soit respectee,il nous faut un gouvernement Fort Merci

    Comment meta

    code postal: 24560
  21. Entièrement d’accord avec les propositions. Mais pour réussir, cela nécessite aussi de ne pas mettre un incompétent, comme actuellement, à la tête d’un tel ministère.

    Comment meta

    code postal: 03290
  22. l’agriculture française, comme d’autres, s’est habituée à produire toujours plus sans se soucier des débouchés; les crises agricoles sont dues en partie à cette absurdité
    les agriculteurs continuent à s’empoisonner eux mêmes et à nous empoisonner avec des produits dont la nocivité est pourtant avérée et rappelée régulièrement par des médecins; ces produits restent autorisés en France et les pouvoirs publics de gauche comme de droite en sont responsables car soumis aux lobbies industriels; quand la santé publique va-t-elle devenir la priorité ?

    Comment meta

    code postal: 60860
  23. Surtout que l’agriculture soit responsable, ça n’est pas une bonne idée de permettre de nouveau des produits phytosanitaires dangereux pour l’environnement. Que les agriculteurs soient aussi soumis à l’impôt sur le revenu. Je ne conteste pas les aides dont ils pourraient bénéficier, il est sûr qu’il faut soutenir toutes les entreprises. Mais l’agriculture n’est pas le seul moyen de maintenir un tissu rural vivant, il ne faut pas oublier les petites entreprises et l’artisanat. Pour moi, il faudrait favoriser l’agriculture bio, pas besoin de terres énormes ni de matériel disproportionné. Il faut revoir l’agriculture dans la même optique que le reste de l’économie : la décroissance sereine !

    Comment meta

    code postal: 16450
    • J’adhère au programme proposé mais je suis très étonnée de l’absence de prise de position engagée sur l’alimentation saine et l’agriculture biologique. L’agroécologie et la permaculture peuvent créer de nombreux emplois (une de vos priorités) et générer de bons rendements au m2. Elles permettent de conserver un sol vivant et ainsi de se passer de pesticides et autres produits chimiques, de protéger le climat et la santé de nos enfants. Le film “Demain” a révélé de nombreuses initiatives intelligentes qui fonctionnent à grande échelle.

      Comment meta

      code postal: 92300
  24. bonjour mais pour réduire les impôts il faut commencer par le plus cher.Le nombre élues par quatre et leur avantage pour diminuer certain avantage sociale qui coute cher sur l’Économie

    Comment meta

    code postal: 38870
  25. Programme patriotique et de bon sens comme tout ce que dit Monsieur Fillon depuis longtemps.

    Je ne suis pas agriculteur mais j’apprécie hautement leur travail, et je les trouve bien mal

    traités.

    Comment meta

    code postal: 81100
  26. Bravo pour ses mesures si elles sont vraiment appliquées. Depuis plus de 30 ans la gauche et la droite nous mentent et nous baissent avec leurs promesses et leurs malversations politiques qui effraient la chronique dans une impunité absolue et qui ont le culot de ne pas démissionner et de se représenter. On se moque bien des francais. Il serait tant de vous reprendre en main….

    Comment meta

    code postal: 66600
  27. je voterai pour françois Fillon car c’est lui qui osera le plus faire bouger les choses même si la France est très difficile à bouger.
    Pour l’agriculture que je connais bien, je ne partage pas toutes ses idées, en autre il faut produire sain et pour cela diminuer très fortement les traitements pesticides, fongicides.
    Revenir au bon sens naturelle, c’est à dire ressortir les animaux des bâtiments durant la période estivale, pas pour la promenade mais avec une ration d’herbe fraiche, limiter le plus possible les ensilages redonner du foin sec et beaucoup, en fait revenir aux fondamentaux.
    enfin que chaque agriculteur ait plus de connaissances, de conviction, et ne soit pas autant dépendant des techniciens qui eux sont là pour vendre faire leurs chiffres et se voiler la face sur le bien être animal, la pollution des sols etc.
    Enfin arrêter de croire les syndicats agricole, surtout le majoritaire qui règne en maître sur l’agriculture depuis 50 ans avec les résultats que l’on connais.
    c’est mon rêve, celui des gens responsable de notre santé, de notre planète, alors Monsieur Fillon oser renverser la table, merci.

    Comment meta

    code postal: 49520
  28. Tout à fait d’accord avec vous . Il faut sauver l’agriculture de notre pays car qui nous nourrira demain!!Faire de bons produits et non des élevages intensifs et en batteries , qui font des produits nocifs et catastrophiques pour tout le monde !! Faisons confiance aux agriculteurs qui doivent vivre de leur travail et non de subventions et non ” engraisser “” les multinationales et les intermédiaires .
    Arrêtons toutes ces normes faites par des technocrates et qui détruisent les produits de qualité !

    Comment meta

    code postal: 20230
  29. Je crois ces idées “pas mauvaises” mais je pense fermement qu’il faut faire une grande distinction dans les formes “d’agricultures” : les éleveurs, les maraichers, les “céréaliers”
    ces derniers sont nantis de subventions de toutes sortes et indemnités pluies ou sécheresse et surtout ne paient pratiquement pas d’impots, les céréaliers en France devraient participer à aider leurs confrères éleveurs et ne plus se gaver de primes !!!!
    oui cesser d’étrangler les éleveurs -laitiers ou viandes – que les prix soient “européens” pour tous les pays d’europe

    Comment meta

    code postal: 41300
  30. Je suis un peu déçu de voir que bien peu de place est donnée à la qualité et aux retombées gastronomiques, sanitaires et écologiques de l’agriculture.
    Je pense que ces thèmes méritent un chapitre… il n’est pas trop tard!

    le commentaire de “DUMEYNIE” est intéressant: essayez d’acheter autre chose que de l’insipide lait UHT alors que vous apercevez depuis votre fenêtre des vaches dans les prés!

    Comment meta

    code postal: 03700
  31. Peut être qu’il suffit tout simplement de payer un prix raisonnable, c’est à dire, prix de revient + marge pour que les agriculteurs vivent de leur travail.Les primes qu’ils touchent reviennent au bout du compte aux aux négociants puisque ces primes permettent d’acheter moins cher.

    Comment meta

    code postal: 87200
  32. Je supporte le projet de F Fillon….MAIS les réformes proposées et prévues ne pourront se faire que si la dépenses publique est ré-orientées : nous avons besoin d’argent pour baisser les charges des agriculteurs mais nous avons moins besoin d’élus départementaux , de communautés de communes, de régions et autres couches qui ont couté en salaire en 2015 , 9 Milliards de plus que l’année d’avant( cour des comptes !!) ….pour atteindre 249 Mds € . La réduction de la mauvaise dépense publique due à tous ces élus et fonctionnaires plétoriques(les départements ont refusé de se fondre dans les Regions!) est une necessité imperieuse car si nous voulons moins de charges pour certains il faut réduire les dépenses inutiles des autres. C’est ce que de Gaulle a fait quand il a pris de pouvoir: il etait un homme d’état courageux qui faisait des choix et je fais confiance à F Fillon pour faire de meme pour nos agriculteurs.

    Comment meta

    code postal: 12579
  33. je préfère ce programme à bien d’autres et votre profil d’homme politique à ceux qui sur le devant de la scène pour faire du vent et se faire élire plutôt que de servir les hommes; souhaitons que vous soyez élu.
    Le problème est que celui qui parle le plus fort ou fait les meilleurs effets de manche l’emporte souvent sur le sérieux et la profondeur d’hommes plus discrets.

    Comment meta

    code postal: 78490
  34. Etant chasseur et piégeur agréée, je trouve logique de rattacher la chasse au ministère de l’agriculture puisque nous chassons sur les terres mises à disposition par nos agriculteurs mais qu’envisagez vous pour la structure intitulée “agence de la biodiversité” et surtout de son “président ” Hubert Reeves antichasse notoire et quid de l’ONCFS ?

    Comment meta

    code postal: 09000 pradières
  35. Je pense que les personnes pouvant laisser un commentaire sont les agriculteurs eux-mêmes

    Comment meta

    code postal: 80400
  36. Notre atout majeur en agriculture,comme dans d’autres secteurs d’ailleurs ,est le savoir faire, la qualité de nos produits ,la diversité de nos terroirs :Pourquoi s’ingénie-t-on à tout brader en entrant dans la course effrénée du productivisme imbécile ? Compétitivité , compétitivité ! Nous en crèverons tous !
    La voie du bon sens , c’est l’agriculture familiale ,les circuits courts ,autant que possible et
    la juste valorisation d’une production de qualité.Et le panier de la ménagère peut sûrement se remplir de produits sains et bons , à prix raisonnable ,dans notre “encore” beau pays puisqu’il reste “encore” quelques paysans .

    Comment meta

    code postal: 41600
  37. OUI MAIS … intentions louables et voeux pieux … à étendre à l’artisanat et au petit commerce de façon équitable, qui étouffent aussi et … sont créateurs d’emplois et de taxes !

    Comment meta

    code postal: 07130
  38. Je suis déçue, car je ne trouve pas un mot d’encouragement pour la production bio. Il n’est question que d’encadrement, de lois, de cadres, de sous, de circuits, de crédit d’impôts, de normes, de droits … Mais le devoir de nos agriculteurs est de nous nourrir sainement, de ne pas nous rendre malades ! Qui en parle ?
    Quand donc nos agriculteurs reviendront-ils à la raison de la Nature et de la Terre-Mère-Nourricière ?
    Toujours et encore des poisons appelés “produits phyto sanitaires” pour engraisser Monsanto et Bayer et pour remplir nos hôpitaux de cancers et autres pathologies très graves parfois à un très jeune âge !!! Sans parler du coût conséquent des traitements de ces maladies qui contribuent encore et encore à creuser le déficit de notre Sécurité Sociale ! Qui en parle ?

    Respecter la Terre évite les hautes doses d’engrais. Cela tout le monde le sait ! Mais la course à la productivité des agriculteurs (d’où endettement !), et le pouvoir des lobbies qui achètent nos politiques à coup de pots de vin versés dans les paradis fiscaux prennent le pouvoir au détriment de ceux à qui vous demandez l’avis aujourd’hui. Et demain ce sera encore pareil ! C’est se moquer …
    N’y a t-il pas en France un Homme droit, respectueux et intègre, pour veiller “en bon père de famille” au bien-être des Français ?
    Je cherche, je regarde, je prends la mesure des uns et des autres avec cet Espoir !

    Comment meta

    code postal: 57600
  39. les français veulent une agriculture respectueuse de l’environnement et de leur santé, je ne vois rien dans vos propositions allant dans ce sens!
    les agriculteurs se sont fait avoir par les politiques complices des grosses sociétés multinationales ( chimiques et semences) ainsi que par la grande distribution et enfin par le fait que les denrées alimentaires sont soumises a des cours mondiaux , ce qui est une aberration quand il s’agit de la survie des personnes dans le monde!

    Comment meta

    code postal: 62170
  40. comme toujours des promesses , mais c’ est bien L’EUROPE et toute cette politique depuis des années qui poussent nos agriculteurs à la faillite

    aucun politique ne connait vraiment cette branche

    Comment meta

    code postal: 71130
  41. Un politicien n’a en tète que les prochaines élections, aussi voilà encore de la poudre aux yeux, en effet il est facile d’aller contre les normes européennes.Ceci est une façon de gouverner apprise à l’ENA ou …. c’est pas moi c’est l’autre. Les politiciens d’aujourd’hui sont le cancer de la société au même titre que la spéculation en tout genre. Lorsque les politiciens combattrons la spéculation alors leur cancer sera en rémission . MERCI DE M’AVOIR CONTACTER et bonne route.

    Comment meta

    code postal: 73800
  42. Bonjour Monsieur

    je suis totalement d’accord avec les propositions que vous avancez .
    Et en plus il faut donner moins d’importance a toutes ces O N G qui
    ne connaissent rien a l’agriculture et qui empêchent l’agriculture
    d’être compétitive pour retrouver le premier rang en Europe et dans le monde .
    Il faut une agriculture raisonnée ce que pratique la majorité d’agriculteurs.
    Votez Fillon

    Comment meta

    code postal: 47370
  43. votre programme me semble réaliste pour nos agriculteur MAIS….je ne trouve rien dans vos propositions sur les retraités que nous sommes et qui sont privés de vacances de resto et autres petits plaisirs que nous avions lors de notre activités malgré nos 3 enfants majeurs donc plus de demi part a déduire de plus payer une mutuelle et comme nous ne sommes pas propriétaires PAYER EN + UN LOYER vous devriez vous pencher sur la question des retraités qui ne sont pas propriétaire, car nous ne pouvons plus faire face aux impôts aux dépenses de chauffage et de carburant etc …(371000KM )mais impossible d’envisager le rachat d’une voiture.
    je reste a votre disposition pour vous fournir toutes preuves de ce que j’avance et ne voterais uniquement que pour le candidat qui tiendra compte de mes remarques
    bon courage
    cordialement

    Comment meta

    code postal: 78640
  44. Les agriculteurs sont les ESCLAVES de notre économie. Au lieu de leur donner des subventions (sauf cas exceptionnels), nous devons avoir le courage et nous devons accepter de leur payer le juste prix (couts + marge) pour leur production, au travers des prix payés par le consommateur via les industriels.
    Les industriels de la filière agro-alimentaire recherchent naturellement l’équilibre prix de vente versus leurs coûts pour rentabiliser leurs investissements.
    Organisons la filière agricole pour que les agriculteurs soient collectivement solides afin de leur permettre de rentrer dans la même logique de rentabilité de leurs investissements et de leur travail.
    Cela signifie aussi de faire accepter par les consommateurs que les prix des produits alimentaires ne sont pas correctement payés.
    Politique au travail, courage, et haut les coeurs !

    Comment meta

    code postal: 69004
  45. Monsieur Fillon,

    Je suis en phase avec une grande partie de votre programme mais concernant l’agriculture il me semble bien léger hors c’est un aspect essentiel de l’avenir de la France: que se passera-t-il lorsque les agriculteurs auront fini de pourrir les sols et de tuer leur outil de travail à grand coup de produits phyto? Que le trou de la Sécu sera un gouffre sans fond car nous serons tous touchés par ce désastre sanitaire qu’est l’agriculture actuelle?
    Il faut encourager les agriculteurs à rendre leurs sols à nouveau fertiles et ne plus être dépendants des produits phyto. Il faut encourager les petites exploitations qui peuvent avec des méthodes simples devenir très productives si elles ne sont plus dépendantes de quotas et del’industrie agroalimentaire.
    Nous avons un patrimoine gastronomique et agricole que nous sommes en train de pourrir pour cette course à la rentabilité qu’encourage la grande distribution. La solution vient de notre terroir et de nos agriculteurs sans qui nous sommes condamnés à mourir de faim. Il faut les revaloriser de façon urgente!
    regardez donc des films tels que Demain et vous verrez que la situation est grave mais qu’il existe des solutions.

    Comment meta

    code postal: 35540
  46. Je trouve ce programme très intéressant et je partage quasiment toutes les propositions. En revanche, je trouve dommage de vouloir réintégrer la pêche au ministère de l’agriculture alors que cette politique avait vraiment commencé à bien s’intégrer au ministère de l’environnement. Par ailleurs, la pêche n’est pas une activité agricole (élevage ou culture), elle est une activité de “ceuillette” car dépend d’une ressource extérieure et non d’une ressource produite. C’est à mon sens pour cela qu’elle a toute sa place pour être gérée au ministère de l’environnement en charge de toutes les industries qui exploitent des ressources afin qu’elles le fassent durablement et dans le respect de l’environnement comme le prône Mr. Fillon dans son programme.

    Comment meta

    code postal: 75011

Vous aussi, laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je rejoins
un comité.

Je m'abonne
à la newsletter.

Je fais un
don !